Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 17:29

 

 

 

L'empereur Temmu 天武天皇 né en 622 et mort le 01 octobre 686 était le quarantième empereur du Japon, selon l'ordre traditionnel de la succession. Il a régné de 672 à 686.

 

Appelé à sa naissance Prince Ōama 大海人皇子 (Ōama no ōji) ou nommé également Prince Ame no Nunahara Oki no Mahito no Sumera Mikoto, il est le fils de l'Empereur Jomei 舒明天皇, et de l'impératrice Kōgyoku 皇極天皇. Il est le jeune frère de Naka no Oe, l'empereur Tenji 天智天皇.

 

Sa vie nous est surtout connue par le Nihon Shoki 日本書紀, aussi appelé Nihongi 日本紀, mais comme c'est son fils le Prince Toneri 舎人親王 qui en a assuré, entre autres, la compilation, on peut douter de son objectivité.

 

Dans cet ouvrage il est décrit ainsi : " A sa naissance, il avait l'air majestueux et intelligent. A l'âge adulte, il était viril et martial. Il était doué en astronomie et dans l'art de se rendre invisible."

Au début du règne de l'empereur Tenji, il fut désigné comme son successeur officiel. Quand Tenji tomba malade, il chargea Yasumaro Soga no Omi d'aller le chercher pour le préparer à la succession. Mais celui-ci, qui faisait partie des favoris du Prince Oama et souhaitait secrètement le protéger, lui déclara: " Réfléchis avant de répondre". Ces mots éveillèrent le doute chez le Prince qui soupçonnait un complot. L' empereur lui fit part de son désir de lui accorder la succession au Trône, mais il déclina l'offre, déclarant :"Votre humble serviteur a toujours eu malheureusement une mauvaise santé; comment pourrait-il diriger le Royaume ? Je demande à Votre Majesté de laisser la charge de l'empire à l'Impératrice-Consort et de désigner le Prince Otomo 大友皇子comme successeur au Trône. Pour ma part je renonce dès aujourd'hui à ce monde et vais revêtir les habits de moine."

 

A la mort de Tenji  天智天皇 son fils le Prince Ōtomo  大友皇子 lui succède. Son nom posthume d'empereur, Kōbun 弘文天皇 ne lui sera donné qu'en 1870 par l'empereur Meiji.

 

La guerre de Jinshin壬申の乱, Jinshin no Ran 672

 

Le Prince Oama, qui s'est tenu éloigné de la cour, prépare son offensive. Il entre dans les provinces orientales d'Owari et de Mino ( région actuelle de Nagoya) qui possèdent des forces armées importantes. Les chefs militaires locaux sont mécontents du pouvoir, après la défaite en Corée de Paeksonggang et les dépenses militaires liées à la défense des côtes. Oama les rallie à sa cause. A la bataille de Setabashi, Otomo est vaincu et contraint au suicide.

 

Les provinces situées autour du centre historique s'impliquent pour la première fois directement dans le soutien à l'une des deux parties, et, avec cette guerre civile de 672, la monarchie intègre vraiment les chefs des provinces orientales dans son système de pouvoir. Et ces derniers apporteront désormais leur appui au nouveau régime.

 

Politique

 

Dans le Nihonshoki, Tenmu est décrit comme un grand innovateur. Si cette source ne peut être qualifiée de neutre, il semble cependant clair que Tenmu a renforcé le pouvoir de l'empire, donnant à ses fils les plus hautes places du gouvernement et réduisant ainsi l'influence traditionnelle des puissants clans tels que les clans Ōtomo et Soga. Il réforme le système des kabane, les titres traditionnels de charges officielles et de rangs.

 

Tenmu essaya de conserver un équilibre des pouvoirs entre ses fils. Il se rendit à Yoshino avec eux et essaya de les faire coopérer et de s'assurer qu'ils ne se feraient pas la guerre. Cela se révéla inefficace et l'un de ces fils, le prince Ōtsu, fut plus tard exécuté pour trahison après la mort de Tenmu. (cf  XXVII - Impératrice Jitô  持統天皇)

 

La politique étrangère de Tenmu s'orienta en faveur du royaume coréen de Silla, qui prit le contrôle complet de la péninsule coréenne en 676. Après l'unification de la Corée par les Silla, Tenmu décida de rompre toutes relations diplomatiques avec la dynastie Tang de Chine, afin de rester en bons termes avec les Silla.

 

Tenmu utilisa des structures religieuses pour augmenter l'autorité du trône impérial. Durant son règne, il insista sur le lien entre la maison impériale et le temple d'Ise (dédié à la déesse Amaterasu, censée être l'ancêtre des empereurs du Japon), et plusieurs festivals furent financés aux frais de l'État. Il montra également des faveurs envers le bouddhisme, et fit construire plusieurs temples et monastères. D'un autre côté, tous les prêtres, moines et nonnes bouddhistes étaient contrôlés par l'État, et personne n'était autorisé à devenir moine sans son autorisation.

Vers 675, à l'apogée du bouddhisme, il promulgua les premières lois visant à interdire la consommation de viande ainsi que l'usage de certains pièges.

 

 

Sources : Nihongi - Wikipedia et autres atrticles Internet - Nouvelle histoire du Japon Pierre-François Souyri - Ed Perrin

Epouses et descendance de l'Empereur Têmmu

Epouses et descendance de l'Empereur Têmmu

Empereur Temmu

Empereur Temmu

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bakagirl 07/05/2013 10:54

akai kutsushta