Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 12:11


Hoderi-2.jpg


Le frère ainé (火照の命) avait reçu le "don" de la mer et prenait des poissons aux nageoires larges ou étroites. Son frère le Prince Ho wori no mikoto  (火遠理の命) avait lui reçu le "don" de la montagne et prenait des animaux à poil et à plume.


Le Prince Ho wori proposa à son frère ainé d'échanger mutuellement leurs dons. Après plusieurs refus, le frère ainé finalement accepta et l'échange se fit. Le frère ainé reçu donc l'arc et les flèches de Ho wori et lui donna en échange son propre hameçon. Mais celui-ci ne put attraper aucun poisson, et, en plus, il perdit l'hameçon au fond de la mer.


Alors le frère ainé déclara " Un "don" de la montagne est un don particulier, tout comme l'est un "don" de la mer. Que chacun de nous rende donc à l'autre son "don". Le Prince Ho wori répondit "Pour ton hameçon, je l'ai perdu dans la mer." Le frère ainé le lui réclama néanmoins avec insistance. "Alors Ho wori, brisant l'épée dont il était ceint en fit cinq cents hameçons....mais il ne voulut pas les prendre. De nouveau, il fit mille hameçons, mais l'ainé ne voulut toujours pas les prendre et dit : Je veux mon hameçon d'origine."


" Alors que Ho wori pleurait et se lamentait au bord de la mer, Shio tsuchi no Kami, 塩土老翁神  le kami possesseur du sel, vint lui demander la raison de son chagrin. Ayant entendu la réponse il lui dit "je vais te donner un bon conseil" et il construisit un robuste petit bateau sans interstices, l'installa dans ce bateau et lui donna pour instruction: "Quand j'aurai lancé le bateau, continue quelques temps. Il y aura une charmante auguste voie, et si tu suis cette voie, il apparaitra un palais construit comme des écailles de poisson, qui est le palais de Ô wata tsu mi, 大綿津見神(le grand possesseur de l'océan, fils d'Izanami et d'Izanagi). Lorsque tu atteindras l'auguste portail de ce Kami, il y aura à coté un arbre aux multiples branches au dessus du puits. Installe- toi au sommet de cet arbre, la fille du Kami te verra et te conseillera."


Le Kojiki (I-XI) poursuit le récit: "Ho wori avança donc et tout se passa comme Shio tsuchi avait dit. Il monta dans l'arbre et s'y installa. Lorsque les servantes de Toyo tama hime豊玉姫 (Princesse joyau luxuriant, fille du Kami de la mer ) portant des vases ornés de joyaux allèrent puiser de l'eau, il y eut dans le puits une lumière. Lorsqu'elles levèrent la tête, elles virent un beau jeune homme. Alors Ho wori vit les servantes et leur demanda de l'eau. Elles lui en offrirent respectueusement dans un vase orné de pierreries. Sans boire l'eau, il détacha le bijou qui était à son auguste cou, le prit dans sa bouche et le cracha dans le vase. Le bijou adhéra au vase et le servantes ne purent le décoller. Elles portèrent le vase à la princesse qui, voyant le bijou, demanda: "Il y a peut-être quelqu'un devant la porte? "

Elles répondirent : " Il y a quelqu'un dans l'arbre, au dessus de notre puits. C'est un très beau jeune homme. Il est plus illustre que notre roi lui-même."

Et elle racontèrent l'incident du bijou. " Alors Toyo tama hime, jugeant cela étrange, sortit pour voir, et ce qu'elle vit la charma aussitôt. Ils échangèrent des regards."

Ensuite elle dit à son père : "Il y a à notre porte une très belle personne."

Le Kami de la mer reconnut Ho wori , l'invita à l'intérieur et, après avoir organisé un grand banquet, offrit sa fille Toyo tama hime en mariage.

Tamatori_being_pursued_bya_dragon.jpg

Le Prince Ho wori resta trois ans dans le Palais de la mer ( Wata tsu mi no miya  綿津見 宮 ) puis il repensa au passé et poussa un profond soupir. La princesse en informa son père qui questionna le Prince : Pourquoi ce soupir, et pourquoi es-tu venu ici ?  Ho wori raconta exactement au grand Kami comment son frère aîné l'avait pressé de rendre l'Hameçon perdu.

"Alors le Kami de la mer convoqua tous les poissons de la mer, grands et petits, et leur demanda : "Ya t-il un poisson qui a pris cet hameçon?" Tous les poissons répondirent : "La daurade se plaint que quelque chose est resté dans sa gorge et l'empêche de manger. Sans nul doute elle l'a pris." "Lorsqu'on examina la gorge de la daurade, l'hameçon y était. On le retira aussitôt, on le lava et on le présenta respectueusement au Prince Ho wori."

L'heure du retour était venue. " Owata tsu mi donna ses instructions au Prince :ll lui donna les deux joyaux et choisit un wani d'une brasse (sorte de dragon, de monstre marin) pour le raccompagner. Le wani le conduisit respectueusement en un jour comme il avait promis. Quand il fut sur le point de repartir, Ho wori détacha le stylet qu'il portait à la ceinture, le fixa sur le col du wani et le renvoya.

C'est pourquoi le wani d'une brasse est maintenant appelé Saï mochi no kami ( le kami qui possède une lame.)

Le Prince rendit donc l'hameçon à son frère aîné. Celui-ci s'appauvrit de plus en plus, et dans une intention sauvage, l'attaqua, mais Ho wori utilisa les deux joyaux que lui avait remis le Kami de la mer, et son frère ainsi harcelé baissa la tête et dit :" Dorénavant je serai ton garde de jour et de nuit et je te servirai respectueusement."



hoori-2.jpghoori-3.jpg

















- Naissance du fils de Ho wori no mikoto

Le Kojiki (I-XLII) la décrit ainsi : " (Son épouse) Toyo tama hime 豊玉姫   se présenta en personne et lui dit : " Je suis déja enceinte et le moment de ma délivrance approche. Mais j'ai pensé que l'auguste enfant d'un Kami céleste ne devrait pas naître dans la Plaine océane. J'en suis donc sortie et je suis arrivée."

Aussitôt, à la limite des vagues sur le rivage elle construisit une maison d'accouchement en employant comme chaume des pllumes de cormoran.  

Mais avant que le chaume fût achevé, elle ne put plus retenir la pression urgente de ses augustes entrailles. Aussi entra-t-elle dans la maison d'accouchement.

  
"Lorsqu'elle fut sur le point d'accoucher, elle dit à son époux :" Toutes les fois qu'une étrangère va accoucher, elle prend la forme qui correspond à son pays d'origine. Je vais donc maintenant prendre ma forme native pour accoucher. Je te prie de ne pas me regarder." Mais trouvant ces paroles étranges, il regarda furtivement au moment de la délivrance, alors qu'elle se transformait en un wani (dragon marin) de huit brasses, qui rampait et se contorsionnait. Térrifié à cette vue, il s'enfuit aussitôt."


Toyo tama hime sut qu'il avait regardé. Elle eut honte et, quittant aussitôt l'enfant qu'elle avait mis au monde, elle dit : "J'aurais toujours voulu aller et venir sur le sentier de la mer. Mais puisque tu as regardé ma forme native, je me sens très honteuse." " Immédiatement elle ferma la frontière de la mer et redescendit."


L'enfant qui naquit dans ces terribles conditions s'appelait Ugaya fukiya aëzu  鵜草葺不合命

Il épousa plus tard sa tante Tama yori hime 玉依姫神 qui l'avait allaité. Ils eurent pour enfants :

   - Itsu se no mikoto 五瀬の命
 
   - Mi ke nu no mikoto  御毛沼の命
   - Waka mi ke nu no mikoto 若御毛沼命
   - Kamu yamato ihare hiko no mikoto. 神武天皇


toyo-tama-hime.jpg

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires