Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 13:40




Kojiki kojiki
     

1 - Origine
 

Le Kojiki 古事記 ou « Chronique des faits anciens » est un recueil de mythes concernant l’origine des dieux  ( kami神 ) et des îles formant le Japon.

 

Il fut commandé par l'empereur Tenmû (天武天皇 Tenmû Tennô) en 682 , en l'an 10 de son règne, pour, si l'on en croit la préface " que soient recueillies et enregistrées les chroniques des empereurs, que soient vérifiées et examinées les traditions, que soit effacé le faux et fixé le vrai, et qu'il soit ainsi transmis aux siècles à venir."

 

Il ordonna d’établir une version correcte des récits du passé en se basant sur deux textes : le Teiki 帝紀 (chronique des empereurs) et le Kuji 旧辞 (les faits anciens) et sur des récits transmis par la tradition orale, et chargea Hieda no Are 稗田阿礼 d'en apprendre les textes par coeur afin qu'ils soient retranscrits.

 

Le decès en 686 de l'empereur Tenmu mit provisoirement fin à ce projet, mais en 711, l'impératrice Genmei 元明天皇 , fille de Tenmû Tennô demanda au lettré Ô no Yasumaro 太 安万侶 (mort en 723) d'écrire, sous la dictée de Hieda no Are, des « notes sur les faits du passé ».

 

Quatre mois plus tard, le10ème jour du 3ème lunaire de la 50ème année de l'ère Wadô (和銅), c'est à dire en l'an 712 après J.C. l'ouvrage fut présenté à l'impératrice Genmei.



 

2 - Les 3 livres
 

Le Kojiki est divisé en trois parties :
 

le Kamitsumaki 上巻 « Rouleau supérieur » L’âge des dieux (création du Japon) mythologie

 

le Nakatsumaki 中巻 « Rouleau moyen » L’âge des héros au destin tragique

 

le Shimotsumaki 下巻 « Rouleau inférieur » • L’âge des souverains humains : partie historique.

 

* Dans ce blog, nous n'abordons que la première partie



 

3 - Contenu
 

Le Kojiki contient des chansons, des poèmes et des récits historiques ou mythiques.

 

Les récits sont écrits en chinois, associé à un nombre important d’éléments linguistiques japonais, les chansons sont écrites en caractères chinois phonétiques, les Man'yôgana

 

Les 112 poèmes (Kayô longs) sont écrits dans un dialecte de la région de Yamato du VIIe au VIIIe siècle environ appelé Jodai Nihongo 上代日本語 "japonais de l’âge supérieur "
 

*Sources : Kojiki, Wikipedia,

Partager cet article

Repost 0

commentaires